vendredi 11 janvier 2013

Pad Thaï (Thaïlande)

Je continue à explorer culinairement la Thaïlande à travers de nombreuses recherches sur le web et une bibliothèque … de plus en plus étoffée.
Aujourd’hui voici un symbole de la cuisine de rue Thaïlandaise : Le pad thaï, plat de nouilles de riz sautées, est vendu en « en-cas » et déjeuner ou dîner sur le pouce par des centaines de vendeurs de rue, et qui peut être garni de crevettes, poulet ou uniquement de tofu pour les versions végétariennes.
Le plat est a priori simple même s’il requiert un certain nombre d’ingrédients, mais sa réussite dépend de plusieurs choses :
-       Un wok brûlant
-       Une exécution rapide
-       Une réalisation de petites quantités à la fois (mieux vaut faire portion par portion, que pour 4 ou 6 personnes d’un coup).
-       Une sauce que vous aurez préparée d’avance (une fois le wok lancé, ne songez même pas à commencer à mesurer et doser une cuillère par-ci, deux cuillères par-là).








Pad Thaï (pour 6 portions)
La Sauce :
  • 1 petit verre à moutarde de pulpe de tamarin
  • 1 petit verre à moutarde de sauce de poisson (Nam Pla, Nuoc Mam) ou de sauce de soja light pour les végétariens
  • 2/3 de verre à moutarde de sucre roux.
  • Poudre de piment thaï, (ou sambal) : 1 à 2 CC selon votre goût.

Mélanger les 3 premiers ingrédients et faites chauffer à feu doux jusqu’à dissolution du sucre . Rajoutez le piment selon votre goût. (Si vous en avez en trop, vous pouvez stocker la sauce dans un bocal fermé au réfrigérateur).

Reste des ingrédients :
  • 1 paquet de 500g de nouilles de riz
  • 30 crevettes préalablement pelées ou 300g de poulet coupé en dés
  • 200g de tofu ferme coupé en petits dés (en épiceries bio)
  • 6 œufs
  • 200g de germes de soja frais
  • 2 CS de cacahuètes concassées (non salées)
  • 1 bouquet de ciboule hachée
  • 3 gousses d’ail hachées
  • Huile de tournesol ou arachide

Préparez les nouilles comme indiqué sur l’emballage, (généralement en les trempant dans de l’eau chaude mais moins longtemps que la durée préconisée), en les gardant très al dente. C’est le point délicat. Elles ne doivent pas être détrempées au point d’être immédiatement mangeables, ou elles se convertiront en bouillie une fois dans le wok. Egouttez-les bien.
Faites chauffez le wok jusqu’à ce qu’il fume et mettez 3 CS d’‘huile.
Cuisinez portion par portion (ou maxi 2 par 2)
Faites revenir une portion de poulet pendant 2 minutes en remuant vigoureusement, puis ajoutez une portion de tofu, 1 CS de sauce et un peu d’ail. Cuisez 2 min supplémentaires jusqu’à ce que le tofu soit doré et croustillant.
Ajoutez une portion de nouilles et 4 à 6 CS de sauce (à ajuster selon la quantité de nouilles, elles doivent être bien enrobées de sauce), sans cesser de remuer le wok, les nouilles ne doivent pas coller entre elles (rajouter un peu de sauce, d’eau et/ou d’huile si c’est le cas).
Quand les nouilles sont prêtes (goûtez), écartez-les et cassez un œuf dans le wok, laissez-le figer 20s puis brouillez-le vivement.
Ajoutez les crevettes, germes de soja et cacahuètes concassées, en remuant toujours. Rectifiez si nécessaire en rajoutant un peu de sauce. Quand les crevettes sont cuites (1 à 2 min) saupoudrez de ciboule hachée.
Servez immédiatement et… passez à la portion suivante.
Condiments additionnels à mettre sur la table au goût de chacun :
Citron vert
Cacahuètes concassées
Piment
Sauce de poisson


Joyeux appétit...

4 commentaires:

  1. Testé hier soir : absolument délicieux ! Merci pour ces recettes bardées d'humour, ça m'a tenu compagnie dans la cusine, désertée par mes zoulous que l'odeur de la sauce en préparation avait fait fuir.

    RépondreSupprimer
  2. Merci de votre visite et d'avoir pris le temps de commenter ! Les zoulous s'habitueront .. l'odeur de la pâte de crevette fermentée ne fait même plus fuir la mienne ;-)

    RépondreSupprimer