dimanche 16 novembre 2014

Sfeha (Moyen-Orient)

Abonnée depuis quelques mois à la Box cuisine Kitchen Trotter, il est rare que je refasse leurs recettes à l’identique, je me sers souvent de leurs produits (que j’aurais beaucoup de difficultés à trouver par ailleurs) pour faire d’autres choses, creuser un peu la gastronomie du pays en question et…. augmenter mon stock d’épices qui nécessite maintenant un meuble pour lui tout seul. 
Mais au mois d’Octobre, ils m’ont bluffée avec  leur coffret « Jordanie », une vraie réussite avec des recettes tellement appétissantes (et goûteuses) que je les ai toutes faites sans exception.

On va donc commencer par l’entrée/snack : la sfeha (ou sfiha), sorte de pizza orientale, à base d’une pâte à pita (vous pourrez utiliser de la pâte à pizza toute prête pour une version rapide) et d’agneau épicé.



samedi 8 novembre 2014

Pastel de tres leches (Mexique)

On part au Mexique pour un gâteau aux 3 laits. El pastel (ou torta ou tarta) de 3 leches, se retrouve en réalité dans de nombreux pays d’Amérique latine, où il aurait été inventé par une marque de lait en boite pour promouvoir ses ventes, au début du XXe siècle, comme quoi le marketing a parfois du bon.

Je l’ai fait par curiosité et sans grande conviction craignant l’overdose lactée (un biscuit, du lait concentré, de la crème…) et à ma grande surprise le résultat est un dessert très léger en bouche qui descend comme un petit Jésus en culotte de velours. La recette traditionnelle ne prévoit rien d’autre que ces 3 « laits » et de la vanille pour imbiber le biscuit, j’y ai rajouté ma touche personnelle qui, croyez-moi, change la face du monde : Une lichette (à la Maité) de rhum, pour en faire un pastel borracho. Et là, votre journée s’illumine…



lundi 27 octobre 2014

Bolinhos de Bacalhau : Beignets de Morue (Brésil)

Après la cuisine bahianaise et mes réussites mitigées des acarajé (ratés) et du vatapa (réussi), voici un autre classique frit de la cuisine brésilienne, directement importé du Portugal, les beignets de morue autrement dit bolinhos de bacalhau. A servir en entrée ou en snack/amuse- bouche avec une belle sauce tartare, c’est un plat tout simple, goûteux, qui plaira à tout le monde et qui se réalise avec des ingrédients du marché très abordables. C’est certes un peu long à réaliser, mais l’avantage est que vous pouvez en faire de grandes quantités à la fois et éventuellement congeler les beignets avant cuisson pour les ressortir et les frire au fur et à mesure des besoins.



jeudi 23 octobre 2014

Sauce Tartare

Un grand classique de la cuisine, cette mayonnaise au nom d’un ancien peuple d’Eurasie est très parfumée et relevée et accommode parfaitement les poissons frits ou poêlés. (Imaginez, des fish & chips… )

Bon il y aura toujours des puristes pour dire qu’elle se fait avec du jaune d’œuf cuit et non cru, moi par facilité je pars sur la base de la mayonnaise de tata Maité, ce qui me permet de faire d’une pierre deux coups et de servir deux sauces en même temps (au cas où, il y en a toujours qui n’aiment pas les câpres ou les cornichons). Et oui, je laisse ma pointe d’ail dans la mayonnaise, ça me convient très bien pour les deux sauces, mais vous pouvez bien évidemment décider de l’enlever pour faire la sauce tartare de façon plus traditionnelle puisqu’on y rajoute de l’échalote.


samedi 18 octobre 2014

Limoncello (ou presque)


Appeler Limoncello cette recette maison faite avec les moyens du bord est très prétentieux et inapproprié,  puisque l’appellation est réservée à la liqueur de citrons AOP cultivés dans la péninsule sorrentine, au sud de Naples. Pour avoir un goût de citron prononcé, les zestes sont normalement macérés dans de l’alcool à 96°C, que vous ne trouverez pas en France  à moins d’avoir un arrière-grand père bouilleur de cru, ou d’être frontalier d’un pays où il est en vente libre (En Espagne ou Andorre, par exemple). C’est donc un limoncello adouci que je vous présente aujourd’hui avec de (beaux) citrons français bio, et de la classique liqueur pour fruits à 40°C.

Vous pourrez le boire comme en Italie, bien glacé en digestif, dans des cocktails, ou bien sûr en pâtisserie, comme parfum, ou pour puncher un cake.



lundi 13 octobre 2014

Courgettes Sauce Verte

Pour changer un peu des gratins à la béchamel, voici une excellente recette de courgettes dans un « pesto » très parfumé à la menthe et au persil. Je l’ai trouvée chez SmittenKitchen qui s’est elle-même inspirée d’un livre écrit par Suzanne Goin la chef d’un restaurant de Los Angeles :  Sunday Suppers at Lucques.

Cette recette est une des plus goûteuses que j’ai pu expérimenter avec ce légume assez fade qu’est la courgette. La sauce verte à la menthe relevée au citron est une idée fantastique.




mercredi 8 octobre 2014

Fattouch (Moyen Orient)


Le fattouch ou fattouche est une salade du levant très fraîche et simple à faire qui a la particularité d’incorporer du pain (non levé) frit. J’ai un peu allégé le résultant en faisant dorer le pain au four après l’avoir badigeonné d’un mélange d’huile et d’épices.
Traditionnellement l’assortiment de salades doit contenir du pourpier, si vous n’en trouvez pas, remplacez-le par de la mâche.



vendredi 3 octobre 2014

Chicken pot pie (Royaume-Uni)

Cette tourte qui permet de recycler des restes est grand classique anglo-saxon, non seulement délicieux, mais qui a tous les avantages du monde : Plat complet avec son poulet, sa belle pâte feuilletée et ses légumes, il se congèle parfaitement pour faire un repas du soir savoureux prêt en 3 minutes.
Souvent les recettes de pot pie ne comportent de la pâte que sur le dessus (c’est donc moins riche, mais moins facile à découper). Pour en faire un plat facilement congelable ou transportable en portions individuelles, je l’ai converti en tourte classique : Pâte dessus et pâte dessous.


dimanche 28 septembre 2014

Coconut pudding (Chine)

C’est une madeleine de Proust. 

Quand je voyageais régulièrement en Chine dans les années 2000, lors de certains banquets qui s’apparentaient parfois plus  des bizutages qu’à des festins impériaux (même si la plupart du temps nous mangions magnifiquement) je voyais arriver les rares desserts avec la bave aux lèvres. Oh certes pas tous, l’hasma venait parfois clôturer péniblement la soirée, et la plupart du temps en guise de mignardises on nous apportait… des quartiers de pommes, à notre grand désespoir, alors que les rues regorgeaient d’étals de fruits locaux magnifiques. Mais dans les restaurants servant aussi des dim sum, on avait parfois la chance de tomber sur des coconut ou des mango puddings. Rien de bien sophistiqué, et pourtant aucun dessert d’Hermé, Michalak ou Conticini ne m’a jamais fait l’effet que me faisaient ces petites douceurs qui venaient comme une bénédiction après le vin de serpent, les langues de canards servies dans leur bec, ou les oeufs de cent ans.

On en trouvait aussi partout dans les marchés ou les stands de street food à Hong-Kong, et ils nous servaient souvent de pause-goûter accompagnés d’un jus frais de ces petites mangues jaunes des Philippines (Carabao) à la douceur incomparable.


dimanche 21 septembre 2014

Moelleux Chocolat Courgettes

J’ai dû quelque peu bouleverser l’ordre prévu de publications de mes recettes sous la pression insistante, voire impérieuse d’Epictète, le mari de Pétronille, qui m’a asséné un « Tu ne vas tout de même point la publier en Nivôse quand de courgettes il n’y aura plus ».
Soit.
Voici donc la recette la plus surprenante du mois, un moelleux ultra chocolaté, très peu sucré, dont la texture très onctueuse et légère à la fois tient à … la courgette. Indétectable dans le résultat final, je vous le garantis, vous pourrez même faire des paris avec vos potes les plus sûrs d'eux et gagner votre poids en caviar.
Bref ce moelleux est une tuerie pour les amateurs de cacao (ceux qui aiment vraiment le sucre pourront en rajouter un peu plus que les proportions indiquées) et une aubaine pour les potagers plein de courgettes quand on a écoulé toutes les autres idées .



vendredi 12 septembre 2014

Poulet Sauté à l'Ail (Chine)

La cuisine chinoise comporte d’infinies variations régionales de poulet sauté, comme le célèbre Kung Pao, le poulet à la citronnelle ou aux noix de cajou. Ici je vous présente une version de poulet sauté à l’ail, recette rapide à faire et extrêmement parfumée avec une petite sauce qui se dégustera en plat unique avec du riz blanc.



lundi 8 septembre 2014

Compote de Pommes Terriblement Vanillée

La compote, ce n’est presque pas une recette me direz-vous, sans doute mais ce blog c’est mon grimoire de cuisine, et les recettes d’enfance ou de famille se doivent d’y être même et de se transmettre. Plectrude adore cette compote (encore plus que les gourdes qu’on suce et sur lesquelles ils y a des sourires biscornus dessus, si vous voyez ce que je veux dire….) qu’on dévore en période de ramassage de pommes dans les vergers du coin. Elle n’a rien d’extraordinaire, ni gingembre, ni cardamome, ni fleurs de sureau cueillies à la rosée aurorale.
Juste de la vanille. Beaucoup de vanille et sous deux formes : Arôme et gousses naturelles, associées à une cuisson lente et longue et avec peu de sucre. Le résultat est une compote onctueuse, pas trop sucrée et aux parfums puissants.



mercredi 3 septembre 2014

Onion Grilled Cheese

Ma photo ne rend pas du tout justice à ce petit bijou de « comfort food », comme ils disent aux Ztasunis.  Le grilled cheese américain c’est une copie du croque-monsieur français, sans Monsieur le jambon, c’est-à-dire une tranche de cheddar entre deux tranches de pain de mie beurré (ou parfois enduit de mayonnaise, pufffff)  le tout passé au grill.

Voire à la poêle, avec encore un peu plus de beurre.

Voire avec un fer à repasser (1)



J’ai ici quelque peu amélioré la version de base en incorporant une compotée d’oignons et en remplaçant la toastinette par de la mimolette demi-vieille et du comté. Pour le fer à repasser, j’attends que Johnny Depp vienne m’expliquer la technique.




dimanche 31 août 2014

Que faire avec des courgettes ?? 20 recettes pour vider votre potager et vous faire découvrir les blogs que j'aime

Pour ceux qui en ont encore plein le jardin voici un best-of des recettes de courgettes pour vous aider à écluser les stocks (dont certaines se congèlent très bien, elles ont une astérisque). Attention guest-stars inside ... 


Un grand classique qui fait toujours l’unanimité, servi avec une petite sauce tomate ou une sauce légère au fromage blanc.

BEIGNETS DE COURGETTE


Et oui on peut faire des choses délicieuses et ravissantes avec pas grand-chose quand on a des idées et des mains de fée. Le jour où moi j’arriverai à dresser des assiettes jolies et raffinées comme ça, il pleuvra des truffes !

Une tarte 100% légumes (sans appareil à flan) terriblement goûteuse et fondante.


TARTE MOZZARELLA ET LÉGUMES D’ ÉTÉ



Idéal pour les pique-niques.

CAKE COURGETTES CHÈVRE


Encore une association inédite dont elle seule a le secret. Si vous n’avez pas de limequat sous le coude je vous plains sincèrement et je vous suggère de le remplacer par un trait de citron vert.

Crédit Photo : Reliboukitchen


Très goûteuse avec cette pointe de menthe qui donne du « peps » aux légumes.

TARTE COURGETTES MENTHE FETA


Génial le truc qui cuit tout seul pendant que vous sortez le chien puis allez au cinéma, puis au resto, puis en boite. A déguster avec du fromage, des viandes froides, du foie gras…

Crédit Photo : Ca Bouffe un Doberman


Pour que les légumes n’aient plus l’air d’en être.

CRUMBLE DE COURGETTES AUX AMANDES



Des courgettes en sandwich ? Si, si…



Un grand classique mais quand c’est à la façon de sa maman c’est toujours meilleur.

Crédit Photo : Macaronette & Cie



La courgette version crue et croquante : Frais et léger…

SALADE DE RUBANS DE COURGETTES

Ces galettes pékinoises traditionnelles sont à tomber par terre. Point barre.

Crédit Photo : Recettes d'une chinoise


1 légume, 4 possibilités.

CRÈMES DE COURGETTES AU CURRY(S)



Une recette légère de gratin à la mexicaine.


Des bouchées équilibrées et très pratiques pour un déjeuner sur le pouce ou un pique-nique.




Un plat qui a failli être light. Mais non, en fait…


Mêmes pas frites d’ailleurs, cuites au four, vous l’accompagnez d’un un hamburger maison voici un fast-food savoureux qui divise les calories par 5 . Les parents des copains de vos enfants vont vous trouver génial(e).



Moralité : Pas besoin de savoir prononcer quelque chose pour le trouver beau et bon. En version marocaine sucrée il ne me fait ni chaud ni froid, mais en version calédonienne salée que voulez-vous que je vous dise…. Waouh ! C’est Quichotesque (comprenne qui lira…)

Crédits photo : Piment Oiseau



Dont des courgettes, bien sûr, un plat transitionnel entre l’été et l’automne.




Comme des cordons bleus mais sans jambon, ni friture, ni calories (ou presque). Mais avec des courgettes, ça oui…



La tarte spéciale « vide-frigo ». Vous y mettez de tout, à la seule condition que ce soit vert. (Les grenouilles et les sauterelles sont aussi envisageables, sur ce blog on adooooore les aventuriers).





Des antipasti qui partiront plus vite que vous n’avez le temps de prononcer le mot, avec l’accent. Avec aussi du fromage de chèvre et du jambon de parme.




jeudi 28 août 2014

Courge spaghetti aux Champignons

Je publie chaque année une recette de courge spaghetti, et celle-ci, aux parfums forestiers, est une tuerie. Ca tombe bien, comme il a plu tout le mois d’Août, vous avez eu tout le loisir de ramasser des cèpes au lieu d’aller sottement coller votre serviette sous les projections de sable des pieds des 42 pensionnaires du Club Mickey de la plage d’Hossegor. (Ca sent le vécu)

J’ai trouvé l’inspiration sur l’excellent blog Pickledplum 


mardi 26 août 2014

Mojito Basque

De retour au Pays Basque pour les vacances, je n’ai pu échapper nouveau cocktail branché du moment : Le mojito basque. A la radio, sur des affiches 3x4, et à la carte de tous les bars branchouilles. Izarra a fait un coup marketing de génie.

Il y a 10 ans, demander un verre de cette liqueur verte au Blue Cargo équivalait à peu près à aller réclamer une Suze ou un Picon-bière au barman du Pacha à Ibiza. C’était le « digeo » que buvaient nos grands-pères, relégué au fond du placard. Une liqueur verte (ou jaune) inventée au Pays Basque au début du XXe siècle dont la recette à base d’Armagnac, d’herbes et d’épices, est évidemment tenue secrète.




Et bien maintenant l’Izarra ce n'est pas ringard, c’est hype. Et encore mieux … c’est bon !

Parmi les cocktails créés à partir de cette liqueur (la verte, aux arômes de menthe poivrée), voici le Mojito basque où le rhum est tout simplement remplacé par de l’Izarra.

L’Izarra lemon est encore plus facile à faire, je ne vais pas faire un billet pour ça donc voici les proportions : 1/5e d’izarra verte et 4/5 de Schweppes lemon (agrumes ça marche aussi) ou Kas Citron et des glaçons. Comme disait tata Maité, ça descend comme un petit Jésus en culotte de velours…

Et non, je ne bosse pas chez Izarra (mais bon, ma foi, s’ils recrutent….), je ne suis pas payée pour l’écrire, et j’ai acheté ma bouteille moi-même.

Je n’ai pas besoin qu’on me paye pour boire, allons….

samedi 23 août 2014

Curry express de Chou-Fleur et Pois Chiches

Après le curry de tomates et oignons frais pour lequel vous avez dû peler  chaudes larmes plusieurs bottes d’oignons et mixer vos épices vous-même, voici un autre curry végétarien, express cette fois-ci, puisque nous allons utiliser de la poudre de curry madras toute prête et qu’il cuit presque tout seul. Et vous savez quoi : Le résultat  est un régal. Simple, complet, savoureux, qui se congèle bien : Un excellent plat très sain et équilibré, accompagné d’un peu de riz blanc.

Vous pouvez évidemment modifier ou ajoutez des légumes à votre goût (par exemple des pommes de terre ou des épinards).



lundi 4 août 2014

Rotolini de Courgettes


Le type même de recette qui m’énerve : Très simple à faire, mais beaucoup plus rapidement engloutie que réalisée…! L’inspiration m’est venue de Nathalie N’Guyen   que j’aperçois sur Cuisine TV quand je vais chez des amis ou de la famille beaucoup plus technologiquement avancés que moi et qui ont le satellite !

Ces petits rouleaux de courgettes farcies au fromage frais, au jambon et aux herbes sont frais, délicieux, et idéaux pour un buffet, un barbecue, un pique-nique mais ils demandent un peu de temps pour leur réalisation alors qu’ils disparaitront en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.…


mercredi 30 juillet 2014

Curry de Tomates et Oignons nouveaux (Inde)

Voici un curry indien végétarien très savoureux avec peu d’ingrédients si ce ne sont … les épices que vous allez préparer vous-même pour faire votre  curry. Avoir pleuré à chaudes larmes en coupant 4 bottes d’oignons, (ou vous être publiquement ridiculisé(e) attablé(e) devant votre planche à découper avec vos lunettes de piscine) il ne manquerait plus que vous cédiez à la facilité en utilisant de la poudre de curry toute prête.

 Vous pouvez servir ce curry originaire de la région de Gujarat avec des chapatis, des parathas ou évidemment du riz blanc pour un repas végétarien complet.



vendredi 25 juillet 2014

Cha Ca (Vietnam)


Jadis (= la semaine dernière), je pensais que l’aneth était une plante qui poussait exclusivement en bordure de la mer du Nord, sur les rives des piscicultures de saumon.

Marrez-vous.

J’ai donc appris que, quoique très utilisée en Scandinavie, en Allemagne, et en Europe centrale, cette plante est originaire du bassin méditerranéen. Et saviez-vous qu’on la mangeait en Inde (savaa), au Laos où elle est appelée Coriandre laotienne, (d’ailleurs maintenant que j’y pense, la coriandre de mon balcon que je n’arrive jamais à maintenir à l’état de coriandre finit toujours par faire des feuilles hautes filigranées qui ressemblent plus à de l’aneth qu’à autre chose…), en Chine et… au nord du Vietnam ?

C’est donc à Hanoi que l’on voyage aujourd’hui, avec cette recette de poisson sauté au curcuma et à l’aneth : Cha Ca Than Long.

Traditionnellement, c’est du poisson-chat. J’ai bien trouvé dans mon épicerie asiatique un silure congelé non vidé d’1,20 mètre mais j’ai renoncé pour me rabattre sur de la lotte, poisson blanc, ferme, avec peu d’arêtes et déjà prêt à cuire.

Traditionnellement, le plat se sert aussi directement dans une sauteuse placée sur un réchaud à gaz au centre de la table où l’huile crépite et maintient le plat bouillant pendant tout le repas. A défaut de Butagaz portatif, si vous avez ces plaques en fonte que l’on utilise fréquemment dans les restaurants asiatiques vous pouvez également les chauffer et servir votre plat dessus (qui ainsi crépitera bruyamment en recouvrant toute tentative de conversation, et projettera sur les chemises et corsages de vos hôtes des gouttelettes d’huile chaude bien caractéristiques, colorées d’un beau jaune vif curcuma). C’est vous qui voyez. Moi je me suis contentée d’apporter la cocotte avec couvercle sur la table, c’est moins folklorique, mais je n’ai pas eu à payer de pressing.

Les amateurs d’aneth seront comblés. Evidemment, si vous n’aimez pas particulièrement cette herbe aromatique … renoncez. Bien qu’agrémenté d’une multitude d’accompagnements, puisqu’il se sert avec du vermicelle de riz, des herbes et des cacahuètes, l’aneth reste de loin l’ingrédient dominant et donne toute sa saveur si caractéristique à ce plat.

Enfin presque.

Parce qu’il y a aussi la sauce. 

Elle, elle va donner toute son odeur caractéristique à votre appartement  pendant au moins 3 jours. A base de mam ruoc cette pâte rose violacé de crevettes fermentées, elle est forte, âcre, surprenante. En d’autres termes : elle fouette grave. Mais soyez téméraires et curieux, l’aventure ça se mérite. Si toutefois vous n’arrivez pas à passer outre les effluves ichtyennes, et les regards suspicieux de votre voisin de palier qui pensera que vous gardez depuis 3 semaines un mérou suspendu au-dessus de votre porte d’entrée, j’ai aussi une solution : Remplacez-la par de la sauce pour nem (nuoc cham), douce, consensuelle, que vous pourrez acheter toute faite, qui sent bon, et qui se marie également très bien avec ce plat.

Eh bien voilà, vous savez à peu près tout. Si vous n’avez pas l’opportunité d’aller déguster un Cha Ca dans l’un des restaurants uniquement dédiés à ce plat à Hanoi (Le Cha Ca Thang Long par exemple) voici de quoi voyager sans quitter votre cuisine.



dimanche 20 juillet 2014

Perles de Tapioca au Lait de Coco et Mangue Fraîche

Le vrai dessert typique vietnamien est plutôt fait à base de banane ou de … maïs. Honnêtement les féculents dans les desserts, les textures suaves et farineuses qu’apprécient les pays du Sud-est asiatique, les moons cakes à la pâte de haricot : ce n’est pas ma tasse de thé. J’ai donc pris la base du célèbre dessert : Les perles de tapioca au lait de coco, mais associée à mon fruit préféré : la mangue. A choisir évidemment très mûre et parfumée. Choisissez aussi bien votre tapioca, de belles billes blanches assez grosses que vous trouverez en épicerie asiatique .



mardi 15 juillet 2014

Makis de Légumes sens-dessus-dessous...

Pour en mettre plein les mirettes sur un buffet d’été ou une table d’apéritif, ou simplement à picorer en entrée trempés dans de la sauce soja ou de la sauce gingembre sésame, ces makis sens-dessus-dessous sont en réalité plus simples à faire qu’il n’y parait. Et en plus ils permettent de recycler du riz cuit. 
Quand je suis tombée raide dingue d’eux sur le blog Pickled Plum…. j’ai paniqué en imaginant la phase de remplissage du trou du concombre avec le rouleau de riz. Je voyais le tire-bouchon se profiler, le nori explosé, le riz projeté sur les murs de la cuisine. Rassurez-vous, en fait ça se fait plutôt facilement et sans dégât aucun, à condition de couper des tronçons de concombre de taille raisonnable (10cm)  et d’avoir un couteau tranchant comme un sabre pour couper les tranches. 

Joli, non ?


jeudi 10 juillet 2014

Biscuits façon Cornbread au Maroilles et aux oignons frais

Dans ma famille je n’ai pas le souvenir d’avoir mangé de polenta. Je n’en ai acheté que très récemment, l’ai cuisinée et ai compris pourquoi … Dans ma famille on n’a jamais été des trompe-la-mort, on n’a jamais pris le risque de mourir paralysés ou étouffés par asphyxie après une seule bouchée de quelque chose. On n’a donc jamais mangé de fugu (1)… ni de polenta. . J’ai trouvé ça fade, compact, bourratif et pas très intéressant à moins d’avoir un mur à reboucher. Il parait qu’on peut la rendre légère et onctueuse en la montant au beurre et/ou à la crème, façon purée, la mienne était sans doute prodigieusement ratée car ni légère ni onctueuse, et je me suis demandée avec désespoir quoi faire de ce qu’il restait dans la boite…. L’inspiration m’est venue de Spoon Fork Bacon qui déclinait le fameux cornbread américain en biscuits. Et hop, voilà la recette adaptée, avec des oignons frais et du Maroilles pour donner du goût. Vous pourrez la décliner en mini biscuits apéritifs, ou galettes plus grandes servies tièdes avec une salade pour un repas du soir. Un vrai régal.


dimanche 6 juillet 2014

Gomae (Japon)

Ça s’écrit plutôt en réalité Goma-ae, goma signifiant sésame en japonais. Goma-ae se rapporte aux plats assaisonnés avec une sauce au sésame, l’un des plus populaires au Japon étant les épinards (on peut aussi trouver les algues wakame préparées d’une manière similaire).