dimanche 17 janvier 2016

Ashak (Afghanistan)

Quand j’ai goûté la première bouchée de ce plat, j’ai eu cette sensation de totale harmonie. Et c’est pourtant un plat en 3 « temps » : des ravioles aux poireaux, un ragoût à la viande et aux pois chiches, et une sauce au yaourt et à la menthe, mais ces 3 éléments se combinent à la perfection pour un résultat très savoureux.

Je ne suis pas une grande créatrice culinaire, je ne sais pas marier les épinards avec les framboises, ni faire des émulsions aux grains de poivre de Tasmanie. Je suis incapable de dresser une assiette qui ressemble à un tableau. Ni même à une esquisse. Personne chez moi n’a jamais eu l’impression de bouffer un Kandinsky. Si d’aventure, un soir de binge drinking,  je passais le concours de sélection à Masterchef,  Fredéric Anton taclerait ma cuisine de « ménagère ». Je viens de la campagne, certes je n’en ai pas gardé grand-chose mais j’aime les plats généreux et l’harmonie en bouche.

La pire critique culinaire dans ma bouche ? « C’est intéressant ». Pour moi ça veut dire improbable, assez dissonant, un peu décousu, bref ça le fait pas vraiment, mais il y a l’air d’avoir tellement de mois de réflexion et d’heures de travail derrière qu’il faut au moins reconnaître l’effort.  D’ailleurs, dans ces émissions télévisuelles on les voit les chefs, peiner à se renouveler pour les commentaires, « c’est intéressant », « c’est osé », « y’a du travail », « belle cuisson », « c’est équilibré », « y’a de la recherche », … et puis de temps en temps un ange passe, et après avoir récuré l'assiette sans mot dire, ils lèvent un regard ébahi vers la caméra en bafouillant un « C’est très bon !! ».

Et bien ce plat afghan, prisé dans la région de Kaboul, je l’ai trouvé très, très bon…

PS :La farce des raviolis en Afghanistan se fait entièrement avec de la ciboule locale (gandana), maintenant vu la difficulté à en trouver sous ma latitude, le poireau fait très bien l’affaire….)





Ashak
200g de farine
1cc d’huile végétale
Sel
1 oeuf
100ml d’eau

Farce :
200g de blancs de poireaux (ou de gandana afghan !)
2 tiges de ciboule
Beurre
Sel

Sauce à la viande
Huile végétale
2 gousses d’ail
1 oignon émincé
250g de bœuf haché (voire d’agneau)
1 gousse d’ail
400g de coulis de tomate (ou sauce tomate cuisinée)
1/2cc de curcuma
250g de pois chiches
Sel et poivre

Sauce à la menthe
2 yaourts à la grecque
2 gousses d’ail mariné
Sel
Menthe séchée hachée (à défaut, menthe fraîche)

  • Pour la pâte, mélangez la farine, le sel et l’huile dans un saladier et ajoutez l’eau petit à petit jusqu’à obtention d’une pâte que vous pétrirez pendant 7-8 minutes. Couvrez et laissez reposer 30 min au frais.
  • Pendant ce temps préparez la sauce à la viande en faisant revenir dans un peu d’huile chaude l’oignon émincé et l’ail jusqu’à ce qu’il soit bien fondus, puis ajoutez et faites revenir la viande hachée, et enfin versez la sauce tomate et le curcuma. Salez, poivrez et laissez mijoter à petit feu entre 30 et 45 minutes. 10 minutes avant la fin de la cuisson, rajoutez les pois chiches.
  • Faites revenir les poireaux et la ciboule émincés dans un peu d’huile à feu doux, jusqu’à ce qu’ils soient bien fondants.
  • Étalez la pâte à ravioles sur un plan de travail fariné, en épaisseur fine, et découpez dedans des cercles de 6 à 7 cm de diamètre. (Encore plus facile si vous avez un laminoir à pâtes). Remplissez chaque demi-cercle d’une cuillerée de fondue de poireaux, humectez les bords avec un peu d’eau et refermez la raviole bien fermement en demi-cercle. Étalez les ravioles ainsi obtenues dans un grand plat ou sur une plaque huilée/couverte de papier cuisson.
  • Dans un grand bol mélangez le yaourt, l’ail, le sel et la menthe séchée. Étalez une belle couche de cette sauce au yaourt au fond d’un grand plat.
  • Faites bouillir de l’eau salée (additionnée d’une cuillérée de vinaigre) dans un faitout et plongez délicatement les ravioles une à une, laissez-les cuire environ 5 minutes et retirez-les délicatement quand elles sont remontées à la surface. Égouttez-les et déposez-les sur le plat rempli de sauce au yaourt. Recouvrez de sauce à la viande et à la tomate et décorez de quelques feuilles de menthe.



Joyeux appétit !  

3 commentaires:

  1. Hummmmmmm... voilà qui m'a l'air délicieux !

    RépondreSupprimer
  2. Une très belle découverte, je ne connaissais pas du tout ces raviolis afghans. A tester !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Je commence à faire le tour du monde en cuisine. J' ai testé cette recette avec une petite modification au sujet des ravioles. J' ai utilisé des ravioles du dauphiné et mis au dessus les poireaux. Très bonne recette, un régal !

    RépondreSupprimer