lundi 10 juin 2013

Le Biscuit des Carmélites Déchaussées de Séville (Espagne)

C’est vraiment un gâteau de bonnes sœurs. Symbole de la solidarité, de l’attention, de la patience et… du temps à tuer. Il part avant tout d’un bon sentiment, puisque pour que vous le réalisiez, on vous aura normalement offert son « levain » (la masa madre), que vous ré-offrirez à d’autres pour qu’ils le fassent à leur tour. Et il vous faudra 10 jours pour voir enfin le bout de votre chef d’œuvre. Les carmélites sont un ordre… contemplatif.

Voici donc le début d’une grande chaine culinaire, distribuez votre levain qui servira à faire d’autres gâteaux qui se répandront à leur tour. Il a l’avantage de demander peu d’attention même s’il s’étire en longueur, d’être adaptable avec différents fruits secs ou parfums que vous aurez sous la main, et d’être extrêmement moelleux et tout à fait délicieux !

Bon si vous n’avez pas de tante carmélite et que personne ne vous offre de masa madre, je ne vous laisse pas mariner dans votre purgatoire et vous explique comment la faire. Sauf que la grâce de Dieu ne vous sera pas offerte avec .







El Bizcocho de las Carmelitas Descalzas de  Sevilla

Masa Madre :
  • 1 verre de lait
  • 1 verre de farine
  • ½ verre de sucre
  • 1 sachet de levure

Mélangez tout et laissez reposer 24h HORS du réfrigérateur. Toute la recette se fait d’ailleurs sans frigo.

Le début du chemin de croix commence un JEUDI :

Vous avez bien compris ? Un jeudi, et pas un autre jour.

JEUDI : Versez la masa madre que l’on vous a offerte (ou que vous avez faite vous-même au moins la veille avec la recette ci-dessus) dans un grand saladier. Ajoutez un verre de sucre et un verre de farine. NE MÉLANGEZ PAS, et priez Dieu pour qu’il se passe quelque chose.

VENDREDI : Mélangez le tout avec une cuillère en bois. Recouvrez le saladier d’un linge et dites deux « Je vous salue Marie ».

SAMEDI : NE TOUCHEZ A RIEN. Vous avez terriblement envie de soulever ce linge ? Apprenez à vaincre les tentations et dites trois « Notre-père ».

DIMANCHE : Tut tut tut… c’est jour du Seigneur. Tu ne travailleras point. Allez donc à la messe. Et si l’envie vous démange encore de regarder dans le saladier, posez-le sur des graviers et tournez autour 12 fois à genoux.

LUNDI : Jour de grâce. Soulevez le linge. Si la première pensée qui vous vient à l’esprit en voyant l’agglomérat sec comme un coup de trique qui croupit dans le saladier c’est « mais c’est quoi cette caillasse ? », rappelez-vous que le chemin du ciel est parsemé d’épines. Rajoutez 1 verre de lait et un verre de de farine.NE MÉLANGEZ PAS.

MARDI : Mélangez le tout avec une cuillère en bois et faites brûler un cierge pour que ça lève.

MERCREDI : Résiste à la tentation et délivre-toi du mal.

JEUDI : Je sens des pensées impures t’envahir, tu veux touiller la pâte hein ? ET BIEN NON ! On ne touche pas. Récite un acte de contrition.

VENDREDI : Les sept plaies d’Egypte s’abattront sur toi et les 10 prochaines générations  si tu soulèves ce putain de linge et que tu touches à ce saladier!!!!

SAMEDI : Alléluia, Alléluia, Alléluia, Allééluuia (musique de Bohemian Rhapsody SVP), heureux les affamés car ils seront rassasiés.
En soulevant le linge vous constaterez que votre pâte a triplé de volume. Prélevez-en 3 petits verres que vous offrirez avec votre bénédiction à 3 pécheresses à qui vous apporterez chance et absolution. (Ou gardez-en pour vous pour le refaire la semaine prochaine).
A la pâte qui vous reste, ajoutez les ingrédients suivants :

  • 2 verres de farine
  • 1 verre de lait
  • 1 verre d’huile (si vous voulez VRAIMENT le faire comme à Séville, de l’huile d’olive por supuesto miam, mais si vous craignez son parfum trop prononcé optez pour une huile plus neutre type tournesol, moi j’ai fait moitié/moitié).
  • 1 verre de sucre
  • 2 œufs
  • 1 pomme coupée en morceaux
  • 1 zeste d’orange
  • 1 verre de raisins moelleux (ou moitié raisins, moitié pruneaux, ou tout autre fruit sec)
  • 1 verre d’amandes effilées torréfiées (ou de noix, ou de noisettes hachées...)
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 cc d’extrait de vanille
  • 2 CS de rhum ou de Grand Marnier (ça ce n’est pas du tout dans la recette originale mais bon, enfin quoi, dès qu’il aura goûté mon Zacapa centenario, Dieu comprendra)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel.


  • Mélangez tout et versez dans un moule beurré et fariné. Le gâteau d’origine se fait dans un moule à manqué, moi j’ai utilisé un moule à cake (et même deux tellement j’avais de pâte).

  • Enfournez à 180°C pour environ 50 min à 1 h (tester si la pâte est cuite avec la pointe d’un couteau ou une aiguille à brochettes).



Joyeux appétit, et n’oubliez pas que la gourmandise est péché capital.

23 commentaires:

  1. Ca c'est de la préparation ! Et apparemment, ça vaut le coup :-)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis espagnole et je trouvée votre blog par hasard. Ce biscuit est très populaire en Espagne et dans mon blog la recette la plus vue, et je ne sais pas pourquoi parce qu'elle est partout. Merci pour la diffuser. Je ne sais pas d'où êtes-vous. Je reviendrai faire un tour par ici.
    Bisous

    http://thermofan.blogspot.com.es

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hola Marisa y gracias por pasar por aqui... Je suis française mais... ayant vécu en Espagne. J'ai vu que el dicho Bizcocho était très populaire en Espagne et sur les blogs espagnols mais totalement inconnu sur les blogs français. Je trouve l'idée tellement insolite et conviviale que je ne pouvais pas ne pas en faire profiter mes compatriotes, d'autant que mon blog fait la part belle aux recettes du monde entier. Besos

      Supprimer
    2. Hola de nuevo, gracias por pasarte por Thermofan. No todas mis recetas son con thermomix, casi siempre las publico de las dos maneras y quiero, poco a poco adaptar las antiguas. Te gustará l'esgarraet valenciano. Me encantaría que me dijeras qué tal te ha salido y si lo publicas porque siempre cuelgo la foto y el enlace a la receta.
      Acabo de ver que he escrito un verbo mal, hace tiempo que no escribo en francés. Soy una amante de la cocina y civilización francesa. Soy maestra de francés y de inglés pero no he enseñado casi nada el francés porque aquí hace mucho que el inglés lo sustituyó por eso he perdido nivel, aunque leo mucho y escucho muchísima música en francés.

      Je suis très heureuse d’avoir visitée ton blog et de te connaître. Si tu veux, j’aimerais piocher la photo de ton biscuit et l’ajouter à mon blog.
      Je vais aussi ajouter ton blog à ma liste des blogs que je suive.
      J’espère que nous continuerons à nous suivre. Quand on a la chance de se connaître par hasard on ne peut pas perdre l’occasion. Peut être«las monjas carmelitas» ont fait quelque chose, ja, ja
      J’ai un autre blog où je publie des défis, deux par an. Le défi a surgi car la crise affecte directement les enfants dans les écoles et leur alimentation. Le troisième défi BBSS sera aux mois d’octobre.
      Bon week-end.
      Bisous.

      http://recetasbbss.blogspot.com.es

      Supprimer
  3. Je suis arrivée un peu grâce au hasard sur ta recette, je l'ai faite, un travail de longue haleine. J'aime beaucoup ton humour pour présenter les recettes. Je viens de m'abonner pour ne plus rien manquer. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et bienvenue... Je viens d'aller m'émerveiller devant ton jardin et tes iris, moi qui n'ai jamais réussi à maintenir en vie un cactus !

      Supprimer
  4. Bonjour a tous et a toutes
    je viens de faire la recette car on me l'a donné. Par contre j'aimerais savoir comment je peux faire si autour de moi je n'ai personne a qui donné les parts.
    Merci pour votre réponse

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, pour la masse mère, c'est un sachet de levure chimique ou de boulanger qui est nécessaire ? Merci par avance pour la réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, un sachet de levure chimique. Bonne journée !

      Supprimer
  6. Bonjour; combien de temps peut-on garder la masse mère avant de commencer le gâteau? Merci d'avance, bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, la masa madre est un levain qui ne se conserve donc pas longtemps à température ambiante sans être "alimenté". Si vous ne l'utilisez pas de suite, mettez la impérativement au frigo (maximum 5-6 jours). En revanche vous pouvez la congeler, elle ressuscite très bien :-)

      Supprimer
  7. Ton gateau est délicieux, de ce fait Je te dispense du passage au purgatoire et te réserve d'ors et déjà une place de choix dans mes Divines cuisines ainsi qu'une auréole à six étoiles - du jamais vu - d'autres desiderata ? (profites-en ! Je suis tout à la naissance de mon Premier-Né)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rends déjà grâce pour l'accès aux cuisines, mais n'aie pas faim trop vite, pas avant 40 ou 50 ans de préférence . Quant aux autres desiderata, ma foi, pour plagier Woody, donne-moi juste une petite preuve de ton existence: y'a 7 millions au loto samedi par exemple...

      Supprimer
  8. gateau déjà testé plusieurs fois: un véritable Délice

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour les filles ! Alors ma question est la suivante: la masse mère m'a été donnée 12jours avant que je ne commence la recette, est-ce un problème ? Lié soit à la qualité du levain, soit à la chaîne ?? Merci pour vos réponses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour la question à déjà été posée un peu pus haut. Sans être alimenté/rafraîchi le levain se conserve maxi 5/6 jours à température ambiante. Au delà il faut absolument le mettre dans un récipient hermétique pour bloquer la fermentation et au frigo. En tout état de cause la nature fait bien les choses : Si quelque chose sent mauvais alors qu'il ne devrait pas, c'est qu'il pourrit ou moisit donc jette-le. Un levain peut avoir une odeur aigre/sûre de fermentation mais ne doit pas sentir mauvais.

      Supprimer
  10. Bonjour,
    Je voudrais savoir si avant d'enfourner il faut un temps de pause, afin que ,comme le pain, il pousse ?
    Marylou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, non ce n'est pas nécessaire vous pouvez enfourner directement.
      Bonne journée.

      Supprimer
  11. bonsoir,on m'a donné la mase-mere un vendredi et je l'ai commencé desuite...ce n'était donc pas un jeudi!!!! est ce que je vais etre victime une quelconque malédiction???!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne saurais le dire, personne n'avait jamais osé essayer. Je serais vous, j'irais quand même faire un pèlerinage à Lourdes en auto-stop, par mesure de précaution...

      Supprimer