vendredi 12 mai 2017

Oyakodon (Japon)

Voici un bol qui sauve la mise pour les repas du soir avec un frigo vide et peu d’inspiration. Succès assuré auprès des enfants, l’oyakodon est un donburi (bol à base de riz recouvert de viande, poisson et/ou légumes) dont les principaux ingrédients sont le poulet et l’œuf. Il tient justement son nom de la filiation l’un et l’autre, oyako signifiant « parent et enfant », et est né à Tokyo à la fin du XIXe siècle dans un restaurant qui le sert toujours : Tamahide 

A condition d’avoir un peu de dashi et de mirin dans ses placards, c’est un dîner rapidement préparé et vite dévoré.

Cet article n’est PAS sponsorisé. Les liens vers les sites marchands contenus dans la recette sont uniquement fournis à titre indicatifs pour vous aider dans l’identification et l’approvisionnement des ingrédients. Je n’ai aucun partenariat avec les sites  en question.




Oyakodon (2 pers) :

-    200g de blancs de poulet ou entrecuisses sans la peau désossées et dégraissées (plus tendres)
-       3 CS de mirin (saké doux utilisé comme assaisonnement)
-       1 CS de sucre
-       1 CS de sauce soja
-      170 ml de bouillon dashi (bouillon d’algue konbu et de bonite séchée) 
-       1 oignon émincé
-       2 œufs battus
-       2 jaunes d’œufs (facultatif)
-       2/3 tiges de ciboule
-       2 bols de riz rond cuit

-       Couper le poulet en lanières de 2 à 3 cm.

-    Dans une sauteuse, portez à ébullition le mirin, la sauce soja, le sucre, et le bouillon dashi puis rajoutez l’oignon et le poulet. Baissez à feu moyen et laissez cuire une dizaine de minutes.

-     Ajoutez la ciboule émincée dans la sauteuse, puis versez dessus les œufs battus, couvrez et poursuivez la cuisson 1 min 30 maxi (les œufs doivent encore être baveux)

-       Séparez le contenu de la sauteuse en 2 et faire glisser chacune des 2 moitiés sur un bol de riz chaud. Ajoutez si vous le souhaitez un jaune d’œuf cru pour plus d’onctuosité (ajout personnel facultatif)


Joyeux appétit !  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire