mercredi 13 février 2013

Houmous (Moyen-Orient)



Pour utiliser le reste de pot de tahiné qui m’avait servi à faire la Crème de Carotte au sésame , j’ai décidé de faire un Houmous (Hoummous , Hommos, Oumos, Hummus de l’arabe حمّص ).
Autant je me damnerais pour manger Japonais, Thaï ou Vietnamien, autant je ne raffole pas de la nourriture du Moyen Orient. Le resto libanais ou le couscous sont rarement des options lors de mes sorties. Et pourtant, sur le tapis maintes fois j’ai remis mon ouvrage : Rien à faire, ce ne sont pas des saveurs qui réveillent mes papilles. Il y a pourtant quelques exceptions, heureusement, à cette indifférence culinaire, je ne mange toujours pas de persil en salade, mais l’houmous, cette délicieuse purée de pois chiches, pâte de sésame et ail, je pourrais la dévorer sur la tête de Gollum.

Les origines viennent du Levant (terme médiéval désignant les pays de la côte orientale de la Méditerranée : actuels Syrie, Liban, Palestine, Jordanie, Israël), et il est aujourd’hui toujours consommé dans de nombreux pays du proche et moyen Orient, souvent servi avec du pain pita dans un mezzé. Très riche en protéines, vitamine C, fer et acides gras mono-saturés, c’est un plat nutritionnellement et gustativement excellent.   

J’ai pris une petite liberté avec la recette originelle qui ne contient que des pois chiches, du tahiné, de l’ail, du jus de citron, et du sel : J’ai rajouté un yaourt à la grecque, pour rendre la crème plus légère et onctueuse. Bien sûr, libre à vous de le mettre, ou pas, si vous préférez respecter la recette d’origine. Si vous le souhaitez un peu relevé, vous pouvez également rajouter un peu de poudre de piment.
J’ai aussi poussé le vice (à ma décharge je devais garder l’immobilité quelques jours, et donc dans un océan d’oisiveté, je n’avais que ça à faire) à peler un à un les pois chiches pour rendre la crème encore plus légère et onctueuse. Vous n’êtes pas non plus tenus de me suivre à ce point dans la psychopathie culinaire.







Houmous:

400 g de pois chiches égouttés.
2/3 gousses d’ail écrasées. (Commencez par 2 puis ajustez selon votre goût)
3 CS de tahiné
2/3 CS de jus de citron (Commencez pas 2 puis ajustez selon votre goût)
1 yaourt à la grecque (Facultatif, ne fait pas partie de la vraie recette originale)
Sel
Huile d’olive

Si vous êtes en proie à des TOC, pelez un à un tous les pois chiches comme moi. Sinon vous pouvez vous abstenir.

Preuve :


Mettez tous les ingrédients dans un mixeur à forte puissance jusqu’à obtenir une purée. Diluez avec un peu d’eau (ou l’eau de cuisson des pois chiches) jusqu’à obtenir la consistance voulue, moi je le préfère très crémeux et onctueux.

Servez parsemé d’un filet d’huile d’olive, avec du pain pita, du pain normal (c’est très bon également) ou des bâtonnets de légumes crus…



Joyeux appétit...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire